Interdiction des colliers de dressage : la France se dresse contre la souffrance animale

Le lundi 16 janvier, des députés de Renaissance ont déposé une proposition de loi pour interdire l’utilisation de colliers de dressage à décharges électriques ou à pointes sur les animaux de compagnie. Ce texte, enregistré par la présidence de l’Assemblée nationale, vise à mettre fin aux souffrances inutiles infligées aux animaux.

Des dispositifs qui génèrent de la souffrance et du stress

Les colliers de dressage à décharges électriques ou à pointes n’ont jamais été prouvés efficaces pour résoudre les problèmes de comportement et peuvent même augmenter les risques d’agressivité et de morsure des chiens en raison du stress, de l’anxiété et de la souffrance qu’ils subissent. Les initiateurs de ce texte, dont la députée de Haute-Garonne Corinne Vignon, ont raison de demander l’interdiction de ces pratiques inacceptables.

Une loi qui doit encore être adoptée

La proposition de loi visant a interdire la maltraitance animal a été adopté à une large majorité, 111 voix contre 5, mais il doit désormais être transmis au Sénat. Il s’agit de la première étape d’un processus législatif long et complexe, qui pourrait être modifié pour s’adapter aux réalités économiques. Il est important que cette loi soit adoptée pour mettre fin à la souffrance animale inutile et protéger les animaux de compagnie de la cruauté humaine. Il est temps de montrer que nous prenons soin de tous les membres de notre société, y compris nos amis à fourrure.

L’éducation canine pour palier à l’utilisation des colliers électriques

Il est temps de dire adieu aux colliers de « dressage » à décharges électriques ! Outre le fait qu’ils provoquent des souffrances inutiles pour nos amis à quatre pattes, ils n’ont jamais été prouvés efficaces pour résoudre les problèmes de comportement.

L’éducation positive est une approche qui consiste à renforcer les comportements souhaités chez nos animaux de compagnie, plutôt que de les punir pour ceux qui ne le sont pas. Cela signifie utiliser des récompenses pour encourager les bonnes actions, plutôt que de recourir à la force ou à la douleur. Non seulement cela est plus agréable pour nos animaux, mais cela rend également l’apprentissage plus amusant pour nous !

Paul rédacteur chez Journal de Chien
Paul rédacteur chez Journal de Chien

Paul rédacteur chez Journal de Chien

Paul rédacteur chez Journal de Chien

Articles: 69