Comment empêcher mon chien de lécher ses plaies?

Pourquoi mon chien lèche t’il ses plaies?

L’instinct pousse souvent nos amis les chiens à lécher leurs blessures, une pratique qui remonte à leurs ancêtres sauvages. Ils le font car leur salive contient des enzymes qui peuvent aider à nettoyer la plaie, un geste qui semble d’abord bien intentionné. 

Malheureusement, cette action apparemment innocente peut avoir des conséquences néfastes sur la guérison. En tant que passionné de chiens et ayant eu plusieurs compagnons à quatre pattes, j’ai pu observer ce comportement de nombreuses fois au fil des années.

Risques et complications du léchage des plaies chez votre chien

Le problème avec le léchage des plaies, c’est qu’il peut introduire des bactéries dans la blessure et provoquer des infections. Le léchage excessif peut même retarder la guérison en rouvrant constamment la plaie, ce qui peut mener à des cicatrices plus importantes ou même à des lésions auto-infligées.

Je me souviens d’une fois où le chien de mon ami Julien a dû être emmené d’urgence chez le vétérinaire pour une infection sévère causée par le léchage excessif d’une petite coupure. C’était une situation alarmante qui a mis en lumière les risques réels associés à ce comportement apparemment inoffensif. 


Les maîtres qui ne se préoccupent pas de cette situation prennent le risque de voir apparaître chez leur chien une septicémie du chien. Cette infection est tout aussi mortelle pour nos amis les chiens qu’elle ne l’est pour l’humain!

5 Méthodes efficaces pour empêcher votre chien de lécher ses plaies

Il existe plusieurs façons d’empêcher votre chien de lécher sa plaie. Après en avoir essayé un certain nombre, voici 5 méthodes efficaces que je souhaite vous partager. A vous de me dire en commentaire ce que vous avez pu penser de chacune de ces méthodes.

Chacune a ses avantages et ses inconvénients, et choisir la bonne méthode dépend de nombreux facteurs, notamment la nature de la blessure, la personnalité du chien, et votre capacité à surveiller et à intervenir

1 – Le collier Elizabeth : Avantages et inconvénients

Le collier Elizabeth, ou collier de protection, est sans doute l’une des solutions les plus populaires pour empêcher un chien de lécher ses plaies. Son principal avantage est qu’il crée une barrière physique entre la langue du chien et la zone blessée.

Il peut être inconfortable pour certains chiens, en particulier ceux qui ne sont pas habitués à porter un collier. Mon chien, par exemple, a mis plusieurs jours à s’habituer à son collier Elizabeth après une opération. Il se cognait partout et semblait vraiment malheureux. 

Toutefois, avec de la patience et beaucoup de renforcement positif, il a fini par s’adapter. Pour faciliter cette adaptation, j’ai utilisé des stratégies comme réorganiser l’espace de vie pour minimiser les obstacles et encourager mon chien avec des friandises chaque fois qu’il se déplaçait avec aisance.

Comment choisir la bonne taille de colerette pour votre chien?

Le choix de la taille est crucial. Un collier trop petit n’empêchera pas efficacement le chien de lécher ses plaies, tandis qu’un collier trop grand peut être encombrant et augmenter l’inconfort. 

La règle générale est de choisir un collier dont la longueur s’étend au-delà du museau du chien, ce qui empêche sa langue d’atteindre ses plaies. Mesurer correctement le cou de votre chien et consulter les recommandations du fabricant peut vous aider à faire le bon choix.

Astuces pour l’adaptation de votre chien au collier

L’adaptation de votre chien au collier Elizabeth peut nécessiter du temps et de la patience. Des astuces simples, comme s’assurer que le collier est bien ajusté (ni trop serré, ni trop lâche), peuvent faire une grande différence dans le confort de votre chien. 

Offrir des jouets interactifs qui peuvent être utilisés avec le collier et augmenter les séances de jeu et de câlins peuvent également aider votre chien à associer le collier à des expériences positives. 

Mon expérience avec Rex m’a appris qu’une approche douce et patiente, combinée à beaucoup d’encouragement, peut grandement faciliter cette période d’ajustement.

2 – Utilisation de pansements : Une barrière physique contre le léchage

Appliquer correctement un pansement sur la plaie de votre chien est une étape cruciale pour prévenir le léchage et favoriser la guérison. Il est important de veiller à ce que le bandage soit suffisamment serré pour ne pas glisser, tout en s’assurant qu’il ne coupe pas la circulation sanguine. 

L’utilisation d’une gaze sous le bandage peut aider à absorber l’excès d’humidité et à protéger la peau. N’oubliez pas, un bandage mal appliqué peut faire plus de mal que de bien, alors si vous avez des doutes, demandez une démonstration à votre vétérinaire.

Conseils pour l’application et le maintien des bandages

Lors de l’application d’un bandage, veillez à utiliser des matériaux non irritants et de vérifier régulièrement la zone pour tout signe de détérioration ou d’infection. Si le bandage devient humide ou sale, il doit être changé immédiatement. 

Veillez également à couvrir le bandage avec un matériau imperméable lors des sorties à l’extérieur pour éviter qu’il ne se mouille.

Fréquence de changement et points d’attention particuliers

Changez les bandages au moins tous les deux jours, ou plus fréquemment si recommandé par votre vétérinaire. Cela permet non seulement de maintenir la zone propre et sèche, mais aussi d’inspecter la plaie pour surveiller son évolution. 

Faites attention à tout changement de couleur, odeur, ou à l’apparition de gonflements, qui pourraient indiquer une infection.

3 – Bottes protectrices pour chiens : Quand et comment les utiliser ?

Les bottes protectrices sont une excellente alternative aux bandages pour protéger les pattes blessées. Choisissez dans l’idéal une botte respirante pour éviter l’accumulation d’humidité.

Elles sont particulièrement utiles pour les chiens actifs qui ont du mal à rester en place, permettant ainsi à la plaie de guérir tout en continuant à profiter de leurs promenades habituelles.

Sélectionner la bonne taille et ajustement des bottes

Prenez le temps de mesurer la patte de votre chien correctement, en suivant les instructions fournies par le fabricant des bottes. 

Une botte bien ajustée devrait être confortable et rester en place sans glisser, tout en laissant suffisamment d’espace pour que la patte ne soit pas comprimée.

Avantages de l’utilisation des bottes à la place des pansements

Outre leur réutilisabilité, les bottes offrent une excellente protection contre les éléments extérieurs, ce qui est particulièrement important pour éviter la contamination de la plaie lors des sorties. 

Elles permettent également une plus grande mobilité et sont souvent plus acceptées par les chiens que les bandages.

4 – Sprays et bandes anti-léchage : Une solution chimique pour empêcher votre chien de lécher ses plaies

Ces produits peuvent offrir une solution pratique et rapide pour empêcher le léchage, en appliquant simplement le spray ou la bande autour de la zone blessée. 

Choisissez des options avec des ingrédients naturels pour minimiser le risque de réactions allergiques.

Les ingrédients naturels à préférer pour les sprays anti léchage

Les produits à base d’ingrédients naturels comme l’aloe vera ou l’amertume de la quinine peuvent être efficaces pour décourager le léchage sans risquer la santé de votre chien. 

Pensez à lire attentivement les étiquettes et d’éviter les produits contenant des substances toxiques.

Application et efficacité des sprays anti-léchage

L’application doit être régulière pour maintenir son efficacité, et il est important de suivre les instructions du fabricant pour assurer une utilisation sûre. 

Observez la réaction de votre chien au produit et arrêtez l’utilisation si vous remarquez une irritation ou une aversion excessive.

5 – Détourner l’attention : Empêcher votre chien de penser à lécher ses plaies

Engager votre chien dans des activités qui stimulent son esprit et son corps peut être un excellent moyen de le distraire de l’envie de lécher ses plaies. 

Des jeux d’intelligence, des séances de dressage, ou simplement des séances de jeu plus fréquentes peuvent aider à orienter son attention ailleurs.

Utilisation d’un tapis de léchage

Les tapis de léchage, enduits de nourriture molle ou de friandises, peuvent occuper votre chien pendant des heures, réduisant ainsi le temps qu’il passe à lécher ses plaies. 

C’est également un excellent moyen de ralentir les mangeurs rapides et de stimuler mentalement votre chien.

Friandises de mastication comme distraction

Les friandises à mâcher, particulièrement celles qui sont durables et conçues pour une mastication prolongée, sont parfaites pour occuper votre chien. 

Préférez toutefois des options saines et adaptées à la taille de votre chien pour éviter tout risque d’étouffement.

Solutions complémentaires pour la gestion des plaies chez les chiens

L’approche holistique est souvent la plus efficace dans la gestion des plaies. Cela inclut non seulement la protection physique de la plaie, mais aussi la prise en compte du bien-être émotionnel de votre chien.

La gestion du stress et de l’inconfort chez le chien blessé

Les techniques de relaxation, comme les massages doux ou la musique apaisante, peuvent aider à réduire le stress et l’anxiété de votre chien, contribuant ainsi à un environnement propice à la guérison. 

Les produits calmants naturels, comme le CBD pour chiens, peuvent également être envisagés, après consultation de votre vétérinaire.

Surveillance et soins postopératoires

Une surveillance attentive de l’état de votre chien après une opération ou une blessure est essentielle. Cela inclut le respect des rendez-vous de suivi avec votre vétérinaire, l’administration de tous les médicaments prescrits, et un nettoyage régulier de la plaie selon les instructions de votre vétérinaire. 

La prévention des infections par une bonne hygiène est primordiale pour une guérison rapide et sans complication.

Choix du dispositif anti-léchage : Facteurs à considérer

Lors du choix d’une méthode pour empêcher votre chien de lécher ses plaies, prenez en compte sa taille, son niveau de confort avec le dispositif, et son tempérament. 

Certains chiens peuvent mieux tolérer un collier Elizabeth, tandis que d’autres préfèreront les bottes ou les sprays. Il est important d’essayer différentes méthodes pour trouver celle qui convient le mieux à votre chien et à sa situation spécifique.

Questions et réponses

Pourquoi mon chien lèche-t-il ses plaies ?

Votre chien lèche ses plaies car c’est un instinct naturel qui aide à nettoyer la plaie, bien que cela puisse souvent causer plus de mal que de bien.

Quels sont les moyens pour empêcher un chien de lécher une plaie ?

Il est possible d’utiliser un produit anti-léchage, un bandage ou une colerette pour empêcher un chien de lécher une plaie.

Est-ce grave si mon chien lèche sa cicatrice ?

Le léchage d’une plaie par un chien peut entraîner une infection, une cicatrisation plus lente et une douleur supplémentaire pour l’animal.

Quels types de distractions puis-je offrir à mon chien pour l'empêcher de lécher ses plaies ?

Utilisez des tapis de léchage ou des jouets à mâcher durables pour occuper votre chien et détourner son attention de ses plaies.

Quand dois-je consulter un vétérinaire si mon chien ne cesse de lécher sa plaie ?

Consultez un vétérinaire si vous remarquez des signes d’infection, si la plaie ne guérit pas, ou si votre chien semble être en détresse ou inconfortable malgré vos efforts pour l’empêcher de lécher.

Paul rédacteur chez Journal de Chien
Paul rédacteur chez Journal de Chien

Paul rédacteur chez Journal de Chien

Paul rédacteur chez Journal de Chien

Articles: 68